Accueil Remonter Dimanche de Juillet 09

           


Accueil Noël   2008 Dimanches de decembre 08 Dimanche de janvier 09 Conversion de Saint-Paul Dimanche de février Dimanche de Mars 09 Dimanche de Avril Dimanche de Mai  09 Dimanche de Juin  09 Dimanche de Juillet 09 Dimanche de Aout Dimanche Septembre Dimanche de Novembre

 

 

 

 

15ème Dimanche ordinaire.

 

14ème Dimanche ordinaire.

 

 

 

 

 

15ème Dimanche ordinaire.


 

Dimanche 12  juillet  2009.

 

 

   Première  lecture

 Lecture du  livre d'Amos 7,12-15.


Amazias, prêtre de Béthel, dit au prophète Amos :

« Va-t’en d’ici avec tes visions, enfuis-toi au pays de Juda ;

c’est là-bas que tu pourras gagner ta vie en faisant ton métier de prophète.
Mais ici, à Béthel, arrête de prophétiser ;

car c'est un sanctuaire royal, un temple du royaume. »


Amos répondit à Amazias :

« Je n'étais pas prophète ni fils de prophète ;

j'étais bouvier, et je soignais les figuiers.
Mais le Seigneur m'a saisi quand j'étais derrière le troupeau, et c'est lui qui m'a dit :

 'Va, tu seras prophète pour mon peuple Israël. '
 

 

 

 

 

 

     Deuxième  Lecture

 

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 1,3-14 



Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ.

Dans les cieux, il nous a comblés de sa bénédiction spirituelle en Jésus Christ.
En lui, il nous a choisis avant la création du monde, pour que nous soyons,

dans l'amour, saints et irréprochables sous son regard.
Il nous a d'avance destinés à devenir pour lui des fils par Jésus Christ :

voilà ce qu'il a voulu dans sa bienveillance,
à la louange de sa gloire, de cette grâce dont il nous a comblés en son Fils bien-aimé,
qui nous obtient par son sang la rédemption, le pardon de nos fautes.

Elle est inépuisable, la grâce par laquelle Dieu nous a remplis de sagesse et d'intelligence en nous dévoilant le mystère de sa volonté, de ce qu'il prévoyait dans le Christ pour le moment où les temps seraient accomplis ;

dans sa bienveillance, il projetait de saisir l'univers entier, ce qui est au ciel et ce qui est sur la terre, en réunissant tout sous un seul chef, le Christ.
En lui, Dieu nous a d'avance destinés à devenir son peuple ; car lui, qui réalise tout ce qu'il a décidé, il a voulu que nous soyons ceux qui d'avance avaient espéré dans le Christ, à la louange de sa gloire.
Dans le Christ, vous aussi, vous avez écouté la parole de vérité,

la Bonne Nouvelle de votre salut ; en lui, devenus des croyants, vous avez reçu la marque de l'Esprit Saint.

Et l'Esprit que Dieu avait promis, c'est la première avance qu'il nous a faite sur l'héritage dont nous prendrons possession au jour de la délivrance finale, à la louange de sa gloire.
 

 

 

 

 

ÉVANGILE

 

 

Évangile de Jésus Christ

selon  Saint-Marc.

 6,7-13.


Jésus appelle les Douze,

et pour la première fois il les envoie deux par deux.

Il leur donnait pouvoir sur les esprits mauvais,
et il leur prescrivit de ne rien emporter pour la route, si ce n'est un bâton ;

de n'avoir ni pain, ni sac, ni pièces de monnaie dans leur ceinture.

 
« Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. »
Il leur disait encore :

« Quand vous avez trouvé l'hospitalité dans une maison,

restez-y jusqu'à votre départ.
Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter,

partez en secouant la poussière de vos pieds :

ce sera pour eux un témoignage. »


Ils partirent, et proclamèrent qu'il fallait se convertir.
Ils chassaient beaucoup de démons,

faisaient des onctions d'huile à de nombreux malades, et les guérissaient.
 

 

 

 

                                                  

 

 

 

Sur toute la terre est proclamée la Parole, et la Bonne

Nouvelle aux limites du monde.

 

 

 

 

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »

 

 

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------

 

14ème Dimanche ordinaire.

 

Dimanche 5  juillet  2009.

 

 

   Première  lecture

 Lecture du  livre d'Ezéchiel 2,2-5.


L'esprit vint en moi,

il me fit mettre debout, et j'entendis le Seigneur qui me parlait ainsi :
« Fils d'homme, je t'envoie vers les fils d'Israël,

vers ce peuple de rebelles qui s'est révolté contre moi.

Jusqu'à ce jour, eux et leurs pères se sont soulevés contre moi,
et les fils ont le visage dur, et le coeur obstiné.

C'est à eux que je t'envoie, et tu leur diras : '

Ainsi parle le Seigneur Dieu. . . '
Alors, qu'ils écoutent ou qu'ils s'y refusent - car c'est une engeance de rebelles -,

ils sauront qu'il y a un prophète au milieu d'eux.
 

 

 

 

 

 

     Deuxième  Lecture

 

Lecture de la Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

 12,7-10.


Frères les révélations que j'ai reçues sont tellement exceptionnelles que,

pour m'empêcher de me surestimer, j'ai dans ma chair une écharde,

un envoyé de Satan qui est là pour me gifler, pour m'empêcher de me surestimer.

 
Par trois fois, j'ai prié le Seigneur de l'écarter de moi.
Mais il m'a déclaré :

« Ma grâce te suffit : ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse. »

 

Je n'hésiterai donc pas à mettre mon orgueil dans mes faiblesses,

afin que la puissance du Christ habite en moi.
C'est pourquoi j'accepte de grand coeur pour le Christ, les faiblesses, les insultes, les contraintes, les persécutions et les situations angoissantes.

Car, lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort.
 

 

 

 

 

ÉVANGILE

 

 

Évangile de Jésus Christ

selon  Saint-Marc.

 6,1-6.


Jésus est parti pour son pays, et ses disciples le suivent.
Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue.

Les nombreux auditeurs, frappés d'étonnement, disaient :

« D'où cela lui vient-il ?

Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée,

et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ?
N'est-il pas le charpentier, le fils de Marie,

et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ?

Ses soeurs ne sont-elles pas ici chez nous ? »

 

Et ils étaient profondément choqués à cause de lui.
Jésus leur disait :

« Un prophète n'est méprisé que dans son pays, sa famille et sa propre maison. »


Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ;

il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains.
Il s'étonna de leur manque de foi.

Alors il parcourait les villages d'alentour en enseignant.

 

 

 

 

                                                  

 

 

 

Sur toute la terre est proclamée la Parole, et la Bonne

Nouvelle aux limites du monde.

 

 

 

 

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »


Louange  et  Gloire  à  Toi  Seigneur  Jésus.

Accueil ] Remonter ] Présentation ] Eucharistie du Dimanche ] Carême 2009 ] Année de  L'EUCHARISTIE ] Archives ] Prières ] Soeur Faustine ] Témoignages ] Page d'édification ] Textes ] Livre d'or ] Plan et titres ] Mes  liens ]   E-mail Félix G.D.: felixgd@wanadoo.fr

Web master du site :  Félix G.D.                                                                        
Dernière modification : 17 avril 2013.   

Rapport d'audience  E-Stat  au 31/12/12

Total depuis 4525 jours Nombre de visites : 24134