Accueil Remonter Mort et Résurrection

           


Accueil Écoute et Conversion Cheminement et Approfondissement. Mort et Résurrection Vendredi  Saint Dimanche de Pâques Pentecôte  2009 Dimanche de Pentecote  09 Dimanche de Toussaint

 

 

 

Mort et Résurrection.

 

 

Et nous voici au dernier thème. 

Nous avons vus en premier: « Écoute et conversion ».

Et deuxièmement: « Cheminement et Approfondissement » qui nous a amèner  à reprendre conscience du baptême que nous avons reçu, et l'acceptation de porter la croix, toujours en suivant le Christ qui marche devant nous et en étant l'exemple à suivre.

 

Alors suivons encore le Christ, et avancons en « eau profonde».

 

Mort et Résurrection c'est quoi ?

 

Tout simplement les deux faces d'un même acte.

La mission du Christ de manière résumée a été de:

       -  De nous donner l'Évangile.

       -  De mourir et ressusciter.

       -  De retourner au ciel dans l'attente de son Avènement.

 

Nous voyons que l'acte le plus difficile pour Jésus et qui est aussi central à été de mourir et ressusciter.

 

Dans le processus du salut, le baptême est la porte d'entrer qui nous est donné gratuitement.

Le baptême nous place donc sur la ligne de départ, en sachant que Jésus nous accompagne et nous attend sur la ligne d'arrivé pour nous couronné.

 

Entre le départ et l'arrivé, il y a tout un cheminement de conversion, qui en réalité n'est que notre très faible participation  à notre salut.

La Parole de Dieu nous apprends qu'être baptisé, c'est plonger dans la mort et la résurrection du Christ. C'est plonger dans ce passage qui nous permet de mourir spirituellement dans la mort du Christ et de ressusciter dans sa résurrection.

 

Le processus de la conversion est  justement la continuation journalière de l'acte baptismal, qui nous amène à lutter pour mourir à toute forme de péché et convoitise, afin de continuer l'émergence salutaire dans la résurrection du Christ. C'est toujours par Lui avec Lui et en Lui. Jamais en dehors du Christ, car IL est l'Alpha et L'Oméga, c'est à dire commencement et fin de toute chose.

 

Mort et résurrection sont associés à vendredi-saint et dimanche de Paques.

 

Vendredi-saint Jésus meurt en croix sur le bois de la croix.

C'est là dans cette position crucifié offert à Dieu en victime d'expiation, qu'il attire à Lui tout les péchés,  passés,  présents, et à venir de l'espèce humaines et meurt à notre place individuellement et collectivement.

Donc avec notre accord, Jésus attire à Lui nos fautes, brise nos chaînes, nous délivre, nous guéri et nous entraîne dans sa passion pour mourir en Lui et  renaître en Lui, et devenir  ainsi un membre de son corps qui est l'Église.

 

Dimanche de Paques Jésus ressuscite dans une remontée triomphante, victorieuse, en nous  entraînant avec Lui,  et ainsi que toute la création dans un renouveau de vie.

Et c'est le début du printemps, tout qui reverdit, tout qui refleurie, dans un renouvellement de vie.

Ce projet de Dieu a été élaboré il y a bien longtemps, lorsque Adam et Ève avaient désobéi à Dieu. Leurs désobéissance à produit le péché, et le péché a enfanté la mort pour eux et pour toute l'humanité.

Notre Seigneur Jésus-Christ a eu pour mission de rétablir les choses, en agissant contrairement à Adam.

Adam avait désobéi et cela a entraîner la mort.

Jésus à obéi jusqu'à la mort, pour vaincre le péché, triompher de la mort, relever Adam et Ève, et  restaurer la création toute entière. Et cela a commencé  depuis 2000 ans. Donc la création est engagé dans un processus de restauration qui aboutira à l'Avènement du Christ.

 

Le mot Paques signifie: Passage.  Passer de la mort à la vie.

 

La Pâques juive, pour le peuple hébreux,  était le passage d’une situation d’esclavage  en  Égypte, à une situation d’homme libre, sur la terre de Canaan.

 

La Pâques chrétienne, est le passage d’une situation d’esclavage au péché, 

à une situation d’homme libre, affranchis du péché, et destiné  à la vie éternelle.

 

Jésus a  superposé la Pâques chrétienne,  sur la Pâques juive, non pas pour abolir,

mais pour  accomplir un autre niveau de passage, 

non pas pour un peuple, mais pour l’humanité entière.

 

Et nous voici arrivé au bout du chemin pour vivre pleinement notre baptême, en étant revêtus de l'onction baptismal qui fait de chacun et chacune, un enfant de Dieu, un membre à part entière du corps du Christ, une pierre vivante pour l'édification du royaume de Dieu, un racheté par le Christ et restauré dans un état de sainteté d'avant la chute.

 

Saint Paul nous dit que en adhérant pleinement à la volonté de Dieu, ce que nous sommes aujourd'hui ne parait pas encore clairement, car nous sommes encore dans la chair.

Et arrivera le jour que le voile de la chair se déchirera, et ce que nous sommes apparaîtra en pleine lumière pour la gloire de Dieu et le salut de nos âmes.

 

Amen ! Viens Seigneur Jésus-Christ.

 

 

Précédente: Cheminement et Approfondissement.       Page suivante : vendredi Saint.


Louange  et  Gloire  à  Toi  Seigneur  Jésus.

Accueil ] Remonter ] Présentation ] Eucharistie du Dimanche ] Année de  L'EUCHARISTIE ] Archives ] Prières ] Soeur Faustine ] Témoignages ] Page d'édification ] Textes ] Livre d'or ] Plan et titres ] Mes  liens ]   E-mail Félix G.D.: felixgd@wanadoo.fr

Web master du site :  Félix G.D.                                                                        
Dernière modification : 17 avril 2013.   

Rapport d'audience  E-Stat  au 31/12/12

Total depuis 4525 jours Nombre de visites : 24134