Accueil Remonter Pentecôte  2009

           


Accueil Écoute et Conversion Cheminement et Approfondissement. Mort et Résurrection Vendredi  Saint Dimanche de Pâques Pentecôte  2009 Dimanche de Pentecote  09 Dimanche de Toussaint

 

 

 

Commentaire:  la Pentecôte  2009

 

 

Mes biens aimés,  nous avons eu à passer par le Carême qui est un temps de conversion et de prise de décision,  puis par Vendredi Saint  en étant « ensevelis » avec le Christ,

et la Pâques pour être ressuscité avec Lui.

 

Et nous voici maintenant à la Pentecôte, ce temps spécial par lequel le Christ nous donne l’équipement vivant  nécessaire, qui s’appel le Saint Esprit.

Le Saint-Esprit est donné pour la mission et uniquement pour la mission.

Cela doit être clair.

 

Alors pour comprendre le pourquoi de la Pentecôte, revenons en arrière et regardons  les événements à son début:

 

Jean le baptiste à commencé  à baptiser dans le Jourdain en proclament : 

«Convertissez-vous et  préparez-vous à accueillir celui qui vient »   (Mathieu 3.2) (Luc 3.15)

« Moi je  vous baptise dans l’eau en vue de la conversion ; mais celui qui vient après moi est plus fort que moi : Je ne suis pas digne de lui  ôter ses sandales ;

Lui il vous baptisera dans l’Esprit-Saint et le feu. » (Mathieu 3.11)

 

Donc le baptême que donnait Jean le Baptiste,  était un baptême d’eau, donc de conversion en vue d’être préparé à  recevoir un baptême qui sera donné par Jésus qui est un baptême  d’Esprit et de Feu.

Exactement comme Jésus à dit à Nicodème, que pour entrer dans le royaume de  Dieu,  il lui faut naître d’eau et d’Esprit. (Jean 3.3-5)

 

Donc le baptême chrétien se fait en deux actes : l’eau et l’Esprit.

L’un que donnait  Jean :      (l’eau = conversion = mort spirituel)

Et  l’autre donné par Jésus :  (l’Esprit = vie = renouvellement de vie)

 

Deux actes qui accomplissent un même baptême, car être baptisé  c’est être plongé dans la mort et la résurrection de  Jésus-Christ.  (Romain 6.3-11)

 

Le baptême de Jésus était complet car il a reçu l’eau et l’Esprit. (Mathieu 3. 16)

Et il a tout de suite commencé  son ministère.  La différence entre avant et après son baptême est flagrant, car avant il était dans l’anonymat et après il commencer sa vie  publique, donc son ministère, donc une nouvelle vie.

 

Nous constatons que tout les Apôtres ont reçus le baptême d’eau de Jean c'est-à-dire de conversion.

Et durant les trois ans qui ont suivis,  jésus les enseignait mais ils n’ont pas reçus le baptême  d’Esprit  prophétiser par jean.  (Mathieu 3.11)

Les disciples suivaient jésus dans un état de conversion et de foi.

Quand Jésus a été arrêté les disciples n’ont pas supportés ce choc et leur  foi a été brisée et ils se sont dispersés.

 

Après sa résurrection au matin de Pâques,  Jésus s’est manifesté aux disciples et ils ont retrouvés  la foi, mais ils n’avaient pas de force, car Jésus ne demeurait pas en permanence avec eux. Ils se réjouissaient de la résurrection du Christ en cachette,  et Jésus les visitait alors toute portes étaient verrouillées.

(Jean 20.19) (Jean 20.26)

 

Jésus savait que ses disciples ont retrouvés  la foi, mais n’avaient pas de force pour la mission, et leur a demandé de ne pas quitter Jérusalem, car il part vers le Père,  et il leur enverra une force, celle du Saint Esprit et ils pourront  témoigner de Lui,  ici à Jérusalem et jusqu’aux extrémités de la terre. (Luc 24.49)  (Actes 1.8)

 

Donc 10 jours après l’Ascension donc son départ,  les Apôtres étaient réunis en prière le premier jour de la semaine donc le dimanche.

Et ce jour-la  était une fête juive qui rassemble tout les juifs des nations environnantes à Jérusalem.

Tout à coup il y eu un violent coup de vent qui rassembla les foules. (Actes 2.1-12)

Et les Apôtres en prière dans la maison virent apparaître des langues de feu qui se partageaient et se posa sur chacun d’eux, et ils furent remplis (baptisé)  du Saint Esprit.

Ils sortirent  dehors affrontèrent la foule en proclamant  ouvertement le nom de Jésus,  et proclamaient  la gloire de Dieu dans toute les langues, en s’adressant à tout les Juifs des différentes nations  présentes  à Jérusalem.

 

 Les autorités leurs interdisaient de prononcer le nom de Jésus, ils refusaient,  alors ils étaient punis, fouettés, humiliés et après, les Apôtres se réjouissaient d’avoir été trouvés dignes de souffrir pour le nom de Jésus.

 

Ce jour de Pentecôte ils avaient reçus  le baptême d’Esprit et de feu prophétisé par Jean (Mathieu 3.11) et promis par Jésus. (Actes 1.5)

Ils furent revêtus de la force d’en haut, habité  du Saint Esprit,  pour annoncer Jésus-Christ, témoigner de Lui,  permettre à  L’Esprit de rassembler les croyants,  afin de construire l’Église qui est le corps du Christ, donc commencer la mission.

Autrement dit,  vivre les trois fonctions du baptême : Prêtre, prophète,  et roi.

 

L’Église est née en l’an 33,  à la Pentecôte,  et doit  se développer et  s’agrandir.

Malheureusement elle  se refroidie au fil des années,  et beaucoup de chrétiens ont la nostalgie de la ferveur du début.

Et pourtant le Saint Esprit est toujours le même : inchangé.

Alors que dire ….  ?   Que faire …..?  Que comprendre à cela  ….?

 

Nous constatons que le baptême est étroitement lié à la Pentecôte.

Nous sommes donc équipés pour mener le bon combat.

Dieu nous a fait un cadeau extraordinaire,  que le Christ à payer au prix de sa vie offert en sacrifice.

Cependant quelle réponse donnons-nous à l’Esprit de notre baptême ?

Est ce que nous l’acceptons ?

Est ce que nous voulons en vivre ?

Est ce que nous voulons nous laisser conduire par l’Esprit-Saint comme Jésus s’est laissé conduire dans sa mission ?

 

Le baptisé est équipé des dons du Saint-Esprit.  (1 Corinthiens  12.7-11)

Ces dons doivent produire les fruits de l’Esprit.   (Galates 5.22-23)

Cependant,  il faut bien comprendre que ces dons ne sont pas directement en notre pouvoir, pour en faire ce que nous voulons.

Ils ne peuvent servir que pour la mission, en sachant que,  nous ne pouvons pas  servir deux maîtres. ( Mathieu 6.24)

Et plus nous intégrons notre mission de baptisé , plus les dons se développent.

 

Le thème diocésain de cette année pastorale 2008 – 2009 est :

« Baptisés confirmés  devenons ce que nous sommes.»

 

Alors quelle réponse donnons-nous à notre baptême qui est un sacrement inamissible ?

 

Comme le dit St/Paul: Puisque l'Esprit-Saint nous fais vivre, alors laissons-nous conduire par L'Esprit.

 

Ce partage avec vous est aussi  pour moi,  car je continu de découvrir et comprendre en le partagent.

 

Bonne fête de Pentecôte et de renouveau dans l’Esprit-Saint.

 

Baie-Mahault le 31  mai 2009

 

 

Précédente:Dimanche de Pâques            Page suivante :  Dimanche de Pentecôte 2009  

 


Louange  et  Gloire  à  Toi  Seigneur  Jésus.

Accueil ] Remonter ] Présentation ] Eucharistie du Dimanche ] Année de  L'EUCHARISTIE ] Archives ] Prières ] Soeur Faustine ] Témoignages ] Page d'édification ] Textes ] Livre d'or ] Plan et titres ] Mes  liens ]   E-mail Félix G.D.: felixgd@wanadoo.fr

Web master du site :  Félix G.D.                                                                        
Dernière modification : 17 avril 2013.   

Rapport d'audience  E-Stat  au 31/12/12

Total depuis 4525 jours Nombre de visites : 24134